INAUGURATION DE LA NOUVELLE STATION D’ÉPURATION DES EAUX USÉES DANS LE SECTEUR DE SAINT SAMUEL STATION À SAINTE CÉCILE DE WHITTON

August 23, 2014

Le député de Mégantic–L’Érable et ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis, au nom du ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l’honorable Denis Lebel, ainsi que le député de Mégantic, adjoint parlementaire du ministre des Transports et adjoint parlementaire du ministre responsable de la région de l’Estrie, monsieur Ghislain Bolduc, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, monsieur Pierre Moreau, profitent de l’inauguration de la nouvelle station d’épuration des eaux usées dans le secteur de Saint Samuel-Station pour annoncer l’aide financière conjointe de 2 817 800 $ accordée à la Municipalité de Sainte-Cécile-de-Whitton, en vertu du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada-Québec (FCCQ). Une somme de 437 019 $, versée en vertu du Fonds fédéral de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ) s’est ajoutée à ce montant.

« En soutenant le projet de construction d’une station d’épuration à Sainte-Cécile-de-Whitton, le gouvernement du Canada témoigne de sa volonté à mettre en place les conditions qui favorisent la qualité de vie et le développement économique des collectivités canadiennes », a précisé le ministre Christian Paradis.

« Je suis très heureux de l’appui accordé par notre gouvernement pour la construction d’une nouvelle station d’épuration des eaux usées à Sainte-Cécile-de-Whitton. La concrétisation de ce projet prioritaire constitue un investissement des plus précieux pour l’avenir de la municipalité et plus particulièrement pour la population du secteur de Saint-Samuel-Station. Ces importants travaux de collecte et de traitement des eaux usées effectués dans ce secteur permettent désormais à la Municipalité de réduire la quantité des rejets d’eaux usées dans l’environnement et d’en améliorer la qualité, en plus de contribuer à une meilleure santé de ses citoyens », a ajouté le député Ghislain Bolduc.

Faits en bref

 L’aide consentie par les deux gouvernements a servi à la construction d’une nouvelle station d’épuration des eaux usées de type membranaire.

 Le projet comprenait l’implantation d’un nouveau réseau d’égout sanitaire d’une longueur d’environ 2 075 mètres dans le secteur de Saint Samuel Station, sur des sections de la rue Rancourt, de la route du Village et de la route 263, ainsi que l’ajout de deux postes de pompage et l’installation de conduites de refoulement entre le réseau gravitaire et le site de traitement des eaux usées.

 Le projet a nécessité un investissement de 3 213 000 $ établi en fonction des coûts admissibles du projet dans le cadre du FCCQ. Les gouvernements du Québec et du Canada ont accordé chacun 1 408 900 $, soit une aide financière totale de 2 817 800 $, alors que la Municipalité de Sainte Cécile de-Whitton a investi 395 200 $, conformément aux exigences prévues pour ce projet.

 La Municipalité de Sainte-Cécile-de-Whitton a également utilisé la somme de 437 019 $ provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec 2009-2013 pour compléter ses travaux; la part du gouvernement du Canada s’élève à 309 410 $ et celle du gouvernement du Québec à 127 610 $.

 Le volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada-Québec, en vertu duquel les contributions des deux ordres de gouvernement sont égales, vise à financer des projets d’infrastructures dans les collectivités de moins de 100 000 habitants. Ces collectivités peuvent, grâce aux sommes qui leur sont consenties, moderniser des installations ou des équipements qui en ont grand besoin, dont des stations d’épuration des eaux usées, des réseaux d’égouts et d’aqueduc ainsi que des centres culturels et sportifs.

 Le Fonds fédéral de la taxe sur l’essence offre un financement à long terme, stable et prévisible afin d’aider les municipalités canadiennes à bâtir et à revitaliser leur infrastructure locale tout en créant des emplois et en favorisant la prospérité à long terme. Ce fonds a été prolongé, son allocation a doublé, passant de un à deux milliards de dollars par année. Il a été indexé à raison de 2 % par année et il a été désigné comme une source permanente de financement fédéral pour les infrastructures des municipalités par une mesure législative.

Marielle Fecteau, préfet de la MRC du Granit, l’hon. Christian Paradis, Diane Turgeon, mairesse de Sainte-Cécile-de-Whitton, Ghislain Bolduc, député de Mégantic, Linda Gosselin et Esthelle Larouche, conseillères municipales et Nicole Domingue, directrice générale adjointe.

Marielle Fecteau, préfet de la MRC du Granit, l’hon. Christian Paradis, Diane Turgeon, mairesse de Sainte-Cécile-de-Whitton, Ghislain Bolduc, député de Mégantic, Linda Gosselin et Esthelle Larouche, conseillères municipales et Nicole Domingue, directrice générale adjointe.